//Bach, du café à l’église