Presse2017-09-07T22:54:35+02:00

Ils parlent de nous

novembre 2022

Opéra Magazine

A propos de « An Unexpected Mozart »

« Portés par leur mentor et fondateur [Louis-Noël Bestion de Camboulas] les instrumentistes de haute volée de l’ensemble Les Surprises illuminent ces partitions pleines d’inventions. Difficile d’y résister. »

octobre 2022

Muse Baroque

A propos de « Salon Mozart »

« Ajoutons enfin qu’en digne maître de cérémonie Louis-Noël Bestion de Camboulas excelle à présenter les œuvres jouées, de même que les instruments présents sur le plateau et issus des collections du musée, à l’exemple de ce rarissime piano à queue des Frères Gräbner (Dresde, 1791) au son léger mais bien présent, ou encore de cet exceptionnel clavecin Hemsch (Paris, 1761) à la décoration exceptionnelle, peinture noire et bande dorées, pourtours des claviers et table d’harmonie en rouge, motifs rocailles de faune et flore. Voilà un concert pour connaisseurs, agréable de bout en bout et riche des jolies découvertes d’un grand compositeur encore petit mais décidément charmant. »

Article en intégralité ici

septembre 2022

Sud-Ouest

A propos de « Passion »

« Le concert proposé par les Surprises donne une parfaite idée de la splendeur musicale des opéras de Lully et de ses contemporains. Même quand ils sont de compositeurs différents, airs, chœurs et danses s’enchaînent harmonieusement par leurs caractères et leurs tonalités. […] la sarabande est majestueuse et la chaconne finale envoûtante […] Louis-Noël Bestion de Camboulas dirige ses troupes de la tête et des épaules et la cohésion est totale. »

Article en intégralité ici

Le Figaro | Instants classiques

Sortie du disque « Rameau chez la Pompadour »

« Dès l’ouverture, d’une tonicité exemplaire, on est happé par la rhétorique théâtrale de l’ensemble, qui confère à ce mouvement de symphonie à l’italienne exactement ce qu’il faut de vivacité et de noblesse […] Et surtout, quel sens des équilibres dans l’orchestre […] Et quelle homogénéité des chœurs ! […] menés à un tempo d’enfer par un Louis-Noël qui semble avoir parfaitement digéré la grammaire de cet autre Rameau. »

juillet 2022

Olyrix

A propos des « Te Deum »

« L’orchestre sur instruments baroques fait preuve d’une grande vivacité et énergie dans les tutti instrumentaux, mais il accomplit tout autant son rôle d’accompagnateur (parfois de « nappe » sonore dans les moments plus intimes et recueillis). Le chef Louis-Noël Bestion de Camboulas guide ces alternances d’un geste précis et vigoureux, ne faisant jamais baisser la concentration sonore et l’intérêt de l’écoute. La résonance brillante de l’orchestre fait de ce cadre en plein air (avec la légère amplification installée) une église à ciel ouvert. »

Article en intégralité ici

avril 2022

MusicwebInternational

A propos de « Passion »

« The whole disc is a cornucopia of excellent music from the 17th century […] the playing of Ensemble Les Surprises is top notch, the singing of Les Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles is all that one could wish for, and, on top of this, Véronique Gens enchants through her singing, through her expressive handling of the texts – and her diction is as always: superb. »

Article en intégralité ici
Go to Top