Presse2017-09-07T22:54:35+02:00

Ils parlent de nous

mars 2021

ConcertoNet

Sortie du disque « Purcell – Tyrannic Love »

« Ou s’arrêtera-t-il ? Voilà la question que l’on se pose à chaque nouvelle réussite du jeune chef français Louis-Noël Bestion de Camboulas . Non pas que l’on souhaite le voir trébucher, bien au contraire, mais l’on reste admiratif de cette succession de projets au niveau artistique éloquent […] »

Article en intégralité ici

ResMusica

Sortie du disque « Purcell – Tyrannic Love »

« Les Surprises au sommet de leur art. »

Article en intégralité ici

janvier 2021

Classique mais pas Has Been

Sortie du disque « Purcell in Love »

« L’ensemble nous emmène dans ses pérégrinations grâce à cette cohésion, cette complicité, ce souffle commun que nous leur connaissons bien. […] Les lignes mélodiques des mouvements lents sont effectuées sans difficultés apparentes, de façon si délicate que nous oublierions nous-même de respirer […]. Couleurs également pour l’orchestre qui sait se fondre comme un caméléon, devenant tantôt terrifiant, tantôt doux, grâce au travail d’instrumental effectué par le chef. »

Article en intégralité ici

Gramophone

Sortie du disque « Purcell – Tyrannic Love »

« The theme is love, but there’s nothing coy or sugary about either music or performances that embrace extremes of emotion and expression. […] There’s delight after delight here, both in repertoire – which includes plenty of lesser-known treasures – and performances. This is one French invasion to welcome with open arms. »

Article en intégralité ici

Thierry Hillériteau

Sortie du disque « Purcell in Love »

« Dès les premières mesures de ce nouvel opus des Surprises, on est séduit par l’énergie et le sens du théâtre qui s’en dégagent. Tout entier dédié à la figure amoureuse dans le théâtre musical de Henry Purcell et de ses contemporains anglais, ce voyage délicieusement contrasté est autant une célébration de l’opéra baroque anglais naissant (non avare de joyaux mélodique), que de la richesse insoupçonnée de la musique instrumentale qui accompagnait les représentations théâtrales à cette époque. […] Le passage à l’heure anglaise, plus que réussi, d’un ensemble que l’on savait jusque-là principalement attaché au baroque français, et qui fait pour son premier disque sous étique Alpha la preuve de son exemplaire versatilité. »

Article en intégralité ici

Opéra Music Classic

Sortie du disque « Méditations pour le Carême »

« […] Superbe réalisation qui exalte cette musique pétrie de religiosité, typique de la fin du XVIIe siècle. »

Article en intégralité ici
Go to Top