/2013

L’audience du temps

« Voilà un disque qui tient ses promesses (…), un disque qui séduit à chaque instant par la qualité plastique de ses sonorités (timbres, articulations, équilibres) et par son souci de la variété (et de la variation) des caractères, un disque qui convainc par son parti pris — la version chambriste — soigné, crédible, et assumé avec brio, bref, un disque bien fait et bien pensé qui, à n’en pas douter, est une référence à posséder afin de revenir à loisir en goûter les charmes. »

Article en intégralité ici

By |2017-09-07T00:27:42+00:00novembre 26th, 2013|Non classifié(e)|0 Comments

concertclassic.com

«  (…) « Vif et curieux » : les biographies racontent souvent des jolies salades, mais la façon dont celle des Surprises qualifie l’ensemble reflète la stricte vérité ; on ne s’étonne pas qu’Ambronay ait éprouvé un coup de cœur pour un groupe de jeunes musiciens d’un enthousiasme si communicatif. A l’instar de la Cappella Mediterranea, du New Century Baroque ou de l’Ensemble Pygmalion, Les Surprises sont parmi les représentants d’une nouvelle génération baroque qui ne fait pas de la maîtrise des règles stylistiques une ceinture de chasteté expressive, mais s’en sert au contraire pour bâtir des interprétations d’une profonde liberté. »

www.concertclassic.com

By |2017-04-26T12:41:14+00:00novembre 26th, 2013|Non classifié(e)|0 Comments

Sud Ouest, 23 octobre 2013

« C’est une reconnaissance pour l’ensemble Les Surprises, codirigé par la gambiste bordelaise Juliette Guignard et le claveciniste Louis-Noël Bestion de Camboulas. (…) Leur version des « Caractères de la danse » de Jean-Féry Rebel (…) est digne de devenir une référence, et celle du « Tombeau de Monsieur de Lully » est d’une profondeur saisissante. (…) Quant à Juliette Perret, dessus, et Etienne Bazola, basse-taille, ils excellent aussi bien dans un duo d’amour, un air de fureur, ou les vocalises d’une scène de tempête. »

Article en intégralité ici

By |2017-09-07T00:32:38+00:00octobre 26th, 2013|Non classifié(e)|0 Comments