Project Description

Bach, Mozart et le roi des instruments

6 instrumentistes

Concerto pour orgue et cordes en ré mineur – Johann Sebastian BACH (d’après la Cantate BWV 146 et le concerto pour clavecin WBV 1052)

Sonates d’église – Wolfgang Amadeus MOZART

Lettre de Mozart à son père, 18 octobre 1777 :

Quand je dis à M. Stein que j’aimerais bien jouer de son orgue, parce que l’orgue était ma passion, il s’étonna fort et dit : « comment, un homme comme vous, un si grand pianiste, désire jouer d’un instrument qui n’a pas de douceur, ni d’expression, ni piano ni forte, mais qui progresse toujours de la même manière ? » Tout ceci ne signifie rien. À mes yeux et à mes oreilles, l’orgue est le roi des instruments.

Wolfgang Amadeus Mozart joua l’orgue dès son plus jeune âge, et ses nombreux voyages aux côtés de son père lui donnèrent l’occasion d’en jouer un grand nombre.
À Leipzig, haut-lieu de l’art de Bach, le kappelmeister de l’époque, Doles, entendit Mozart improviser et « était tout ravi du jeu de l’artiste et croyait ressuscité le vieux Sebastian Bach, son maître ».
Mozart fit notamment connaissance avec la musique de Bach par le baron Gottfried van Swieten, qui organisait dans sa maison des concerts de matinée en réunissant les experts et amateurs de la « musique ancienne » ! Mozart fut très fortement marqué en découvrant les œuvres du cantor de Leipzig, marquant ses propres compositions dans ces années 1782. Dans ce cercle musique où Mozart jouait le piano ou l’alto, on n’y « jouait rien d’autre que Haendel et Bach. Je me fais à présent une collection des fugues de Bach, de Sébastian tout comme d’Emmanuel et de Friedemann.»

Télécharger la description complète du programme (PDF)